Oui à l'assurance dentaire
 

La Suisse figure à l'avant avant dernière place du classement des pays où le citoyen dépense le moins pour se faire soigner ses dents. Même les USA, qui ne sont pas réputés pour leur sécurité sociale, sont loin devant. C'est tout de même un comble pour le pays le plus riche du monde! Cette assurance serait bénéfique surtout à la classe moyenne qui est celle sur qui pèse le plus le poids de la fiscalité car elle sera proportionnelle aux salaires et pas fixe comme la LAMAL. Les étudiants et les retraités seraient soignés gratuitement. Il faut vraiment accepter cette loi qui est grand pas dans le sens de la justice sociale. Avec elle les riches ne seront pas moins riches (ce sont des peanuts pour eux) mais les pauvres deviendront un peu moins pauvres, ce qui renverserait la tendance en cours actuellement (les riches toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres).

En fait, le dilemne ne devrait pas exister dans les esprits. De deux choses l'un: ou bien on refuse cette loi tout simplement parce que l'économie néo-libérale refuse par principe toute nouvelle charge (pourtant des peanuts pour elle), ou bien on accepte le principe d'une assurance bénéfique pour tous (regardez le montant de vos dépenses dentaires et vous comprendrez!) mais cette fois proportionnelle aux revenus contrairement à l'assurance maladie obligatoire.